Le 24/09/2017 |
SODEFOR sprl
NRC 32414
ID.NAT. K25452
Kinshasa
R.D. Congo
  Contactez-nous!

LES ETUDES ET RECHERCHES D’ACCOMPAGNEMENT

En Afrique Centrale, les connaissances en sciences forestières sont encore très incomplètes. En plus des travaux de préparation de ces Plans d’Aménagement, SODEFOR a décidé de s’engager dans des programmes de recherche, dans le but d’améliorer la gestion des forêts qui lui ont été confiées.

Nous travaillons en partenariat avec divers organismes de recherche pour conduire ces programmes : Musée Royal d’Afrique Centrale de Tervuren, Université de Kinshasa, Université Libre de Bruxelles, CIFOR, AgroParisTech…

crédit FRMRégénération, Croissance, Mortalité, Phénologiecrédit FRM

crédit FRM
Tarifs de cubage

 

Les placettes permanentes

Ces dispositifs permettent de suivre la dynamique des principaux écosystèmes présents sur les concessions et de mesurer l’impact de l’exploitation forestière. 7 blocs de 9 ha ont été installés, 10 à 15 autres le seront dans les prochaines années.

SODEFOR appuie un travail de thèse sur l’écologie, la structure et la régénération du Wenge (Millettia laurentii) dans les forêts de la région de Nioki

crédit  R. Garriguecrédit  R. Garrigue

 

Etudes de cernes

Une étude de cernes portant sur le Wenge (Millettia laurentii) est en cours de réalisation, dans le but de connaître la vitesse de croissance de cette essence.

crédit FRM

 

Promotion de nouvelles essences

Les résultats de l’inventaire d’aménagement montrent l’abondante ressource en essences actuellement non valorisées, mal connues du point technologique et par les acteurs de la filière bois. Des essais technologiques et d’usinage seront réalisés en partenariat avec des organismes de recherche.

 

Autres

D’autres thématiques de recherche pourront être développées lors de la mise en œuvre des Plans d’Aménagement. Il pourra s’agir notamment d’études concernant les populations de grands mammifères particulièrement abondants, par exemple les bonobos sur la concession Mpolé, ou d’études plus poussées de la richesse floristique des forêts classées en série de conservation. Des partenariats avec des ONG seront recherchés.