Le 24/09/2017 |
SODEFOR sprl
NRC 32414
ID.NAT. K25452
Kinshasa
R.D. Congo
  Contactez-nous!

LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D’AMENAGEMENT

L’un des principaux défis de l’aménagement forestier réside dans sa mise en œuvre. En effet, SODEFOR doit à cette occasion réussir sa mutation d’exploitant « cueilleur » d’une ressource forestière en gestionnaire responsable d’un espace naturel.

 

Le Plan de Gestion sur 5 ansCliquez pour agrandir !

Le plan de gestion planifie l’ensemble des activités sur un Bloc d’Aménagement Quinquennal (BAQ), il s’agit d’un document stratégique à moyen terme. Il définit les Assiettes Annuelles de Coupe, précise la planification du réseau routier, et fixe les mesures sociales, environnementales et relatives à l’exploitation forestière qui seront mises en œuvre sur le Bloc d’Aménagement Quinquennal. Chaque 5 ans, ce sera aussi l’occasion de faire un bilan complet de l’application du Plan d’Aménagement et d’actualiser le système de gestion durable de la concession.

L’élaboration du Plan de Gestion s’appuie principalement sur les résultats des études conduites sur l’ensemble de la concession en vue de la préparation du Plan d’Aménagement, études qui sont analysées plus finement à l’échelle du BAQ.

 

L’inventaire d’exploitation

L’inventaire d’exploitation parcourt la totalité de la superficie de l’ACC, avec un dénombrement exhaustif des arbres exploitables, qui sont cartographiés et marqués. Il permet ainsi de connaître très précisément la ressource disponible sur une année d’activité.

A cet inventaire est associé le relevé d’informations environnementales, comme la présence de milieux sensibles (marécages, terrains pentus, berges de cours d’eau). Ces informations nous sont précieuses pour mettre en œuvre une préservation efficace de ces milieux.

 

La cartographie sociale

Le dialogue et la concertation permanents avec les populations riveraines, ainsi que leur information est actuellement un élément fondamental de notre système de gestion. Cette concertation, amorcée lors de la préparation du Plan d’Aménagement, sera approfondie chaque année autour des Assiettes Annuelles de Coupe en cours d’exploitation.

Des relevés à caractère socio-économique sont effectués de la préparation des Plans Annuels d’Opérations par une équipe spécialement désignée pour ce travail, en collaboration avec les villages environnants. Un ou plusieurs représentants villageois seront désignés par les villageois pour participer à l’élaboration de la carte sociale de l’AAC en partenariat avec la Cellule Sociale de SODEFOR.

Une cartographie précise et un marquage sur le terrain des sites particuliers situés dans l’AAC (sites sacrés, campements, anciens villages, arbres sacrés, principaux arbres à ressources concurrentielles, cimetières et tombes…) sera réalisé. Les limites précises séparant la concession de la zone affectée au développement rural seront négociées et marqués sur le terrain.

A l’issue de ce travail, des mesures de gestion spécifique seront négociées, pouvant aller jusqu’à la protection intégrale de certaines zones ou de certains arbres.

Le Plan Annuel d’Opérations

La planification annuelle s’appuie sur deux études majeures : l’inventaire d’exploitation et la cartographie sociale.

Le PAO est l’outil pratique employé par nos responsables de chantier pour conduire leurs opérations en forêt. Il contient notamment :

  • les résultats très précis de l’inventaire d’exploitation, en effectifs, volumes sur pieds et volumes exploitables ;
  • des cartes de répartition de la ressource, du parcellaire d’exploitation, de l’ensemble de l’infrastructure routière ;
  • des cartes sociales et environnementales
  • des précisions sur les règles de gestion et d’exploitation à appliquer au niveau de l’AAC.

 

La traçabilité et le suivi-contrôle de l’exploitation

En vue de la certification de la gestion durable sur nos concessions, mais aussi pour une meilleure efficacité de notre activité, la mise en place d’une traçabilité de produits, tout au long de la chaîne de production, est indispensable pour optimiser l’exploitation, contrôler le respect des mesures d’exploitation et éviter des pertes et abandons. Ainsi, une bonne traçabilité diminue la surface affectée par unité de volume sortie et optimise l’utilisation de la ressource.

L’inventaire d’exploitation, avec une cartographie précise des arbres à exploiter, est le point de départ de la traçabilité. Ensuite, à chaque étape de la production, les opérations conduites (abattage, débardage, tronçonnage, transport) sont enregistrées. Le système informatique développé permet :
d’assurer une traçabilité, des grumes, des billes et des billons depuis l’arbre sur pied jusqu’à l’exportation ou la transformation ;
de détecter des pertes de billes injustifiées en cours d’exploitation (étude des redollements);
d’évaluer les rendements et les performances ;
d’éditer l’ensemble des documents de suivi interne et ceux destinés à l’administration forestière.

 

Les diagnostics Post-Exploitation et l’évaluation de la mise en œuvre du système de gestion durable

Une équipe spécifique vérifie en forêt que les prescriptions des documents d’aménagement et les procédures de travail ont bien été respectés : règles d’exploitation, sites protégés en raison se leur importance sociale ou environnementale.

Des synthèses de ces diagnostics et des rapports d’évaluation de la mise en œuvre des documents d’aménagement sont régulièrement préparés.